Comprendre la différence entre social media manager et community manager

À l’ère du digital 3.0 – où l’interaction des utilisateurs règne en maître dans le business comme dans la vie de tous les jours – les réseaux sociaux sont plus que jamais au centre de l’attention de toute entreprise qui souhaite se faire une place. Les stratégies social média sont alors devenues une priorité incontournable pour acquérir de l’audience et susciter son engagement envers une marque. Dans ce contexte, les entreprises et les influenceurs sont de plus en plus à même d’investir dans la collaboration avec un social media manager et un community manager. Quelle est la différence entre ces deux personnes diriez-vous ? C’est exactement ce que nous allons démontrer dans cet article.

Qu’est-ce qui prête à confusion ?

Le premier critère qui a tendance à confondre le commun des mortels est sans aucun doute une question de terminologie. Étant donné que les termes anglais « social media » et « community » se réfèrent tous deux par essence à la communauté, à la société virtuelle. Le premier critère qui a tendance à confondre le commun des mortels est sans aucun doute une question de terminologie. Étant donné que les termes anglais « social media » et « community » se réfèrent tous deux par essence à la communauté, à la société virtuelle qui est connectée et fédérée à travers les réseaux sociaux, il est normal que la confusion s’installe. Mais même dans ce cas précis, ces deux choses ne sont pas pareilles.
  • Social media : ce sont les médias sociaux, donc les réseaux sociaux, sans équivoque. Il s’agit des plateformes comme LinkedIn, Facebook, Pinterest, etc. qui permettent de déployer une stratégie marketing pour asseoir la notoriété d’une marque.
  • Community : en français « communauté », désigne, lui, l’ensemble des audiences fédérées et engagées autour d’une cause, d’une marque, d’un personnage, d’une entreprise…, non seulement sur les plateformes de réseaux sociaux, mais aussi dans les blogs et les forums.

Les points communs entre le social media manager et le community manager sont les suivants :
  • Point commun numéro 1 : le domaine de travail est le webmarketing
  • Point commun numéro 2 : les plateformes utilisées sont les réseaux sociaux
  • Point commun numéro 3 : ils travaillent de concert pour asseoir la notoriété d’une marque ou d’une entreprise auprès des internautes

Quelles sont les différences entre social media manager et community manager ?

Il s’agit d’un poste dont le travail consiste à agir en amont. Sa contribution est indispensable... Pour comprendre pourquoi ces deux métiers sont différents, voici les critères à observer :

Social media manager

Le social media manager est la personne qui permet à l’entreprise d’accéder à des informations de veille marketing sur les réseaux sociaux et sur le web en général.

Le social media manager est la personne qui permet à l’entreprise d’accéder à des informations de veille marketing sur les réseaux sociaux et sur le web en général. Il s’agit d’un poste dont le travail consiste à agir en amont. Sa contribution est indispensable, car les données recueillies et synthétisées par cette personne lui offrent la capacité d’élaborer une stratégie marketing efficace.

Quel que soit le stade où l’entreprise se trouve : en phase d’implantation ou d’expansion, le social media manager analyse le marché du web 3.0 pour constituer les meilleurs plans d’action, afin que les objectifs fixés par l’entreprise ou la marque soient atteints de manière efficiente. Souvent, les entreprises qui s’offrent l’expertise d’un social media manager optimisent beaucoup mieux leur ROI en webmarketing. Et cela, surtout, car son travail facilite de la meilleure façon l’acquisition de nouveaux clients ; c’est pour ainsi dire l’objectif principal du métier de social media manager.

Aussi, les mots-clés à retenir du métier de social media manager sont les suivants :
  • Stratégie et organisation
  • Veille marketing, branding
  • Travail en amont
  • Objectif : acquisition de nouveaux clients

Community manager

Il s’agit du métier de mise en application des stratégies échafaudées par le social media manager...

Quant au travail de community manager, il est exécuté en aval. Il s’agit du métier de mise en application des stratégies échafaudées par le social media manager. En somme, il s’occupe de la partie opérationnelle du projet marketing de média social. En cette qualité, il diffuse les publications préalablement conçues par le service artistique, il interagit avec les abonnés dans les commentaires, dans les messages privés…, afin de susciter l’engagement des internautes envers la marque.

L’objectif de toute la manœuvre étant de fidéliser les abonnés, l’interaction est le maître-mot au poste du community manager. D’ailleurs, comme son nom l’indique, cette personne gère la communauté : il optimise l’interaction des abonnés avec la marque, il modère l’interaction entre les abonnés, il pourvoit à la documentation concernant les produits/services vendus, il redirige les prospects vers l’espace d’achat.

Pour résumer, voici quelques points qui définissent le métier de community manager :
  • Opération et diffusion
  • Animation de communauté : création d’engagements, notoriété
  • Travail en aval
  • Objectif : fidélisation des abonnés

Comment travailler avec un social media manager et un community manager ?

Découvrez les missions que vous pouvez confier à ces personnes dans le cadre d’un projet marketing de réseaux sociaux.

Si telles sont les descriptions respectives des postes de social media manager et de community manager, découvrez les missions que vous pouvez confier à ces personnes dans le cadre d’un projet marketing de réseaux sociaux.

Quelles missions confier au social media manager ?

À noter que l’expertise d’un social media manager ne peut pas être comparée à celle d’un community manager, car il s’agit d’un métier plus technique, et qui touche donc à un aspect plus délicat. Vous vous demandez quelles attributions correspondent à la fiche métier d’un social media manager ? Comme nous l’avons mentionné plus haut, un social media manager opère en amont. Voici ce en quoi il peut vous venir en aide :
  • La mise en place de stratégie social media : l’audit marketing, la veille marketing, la veille concurrentielle, l’élaboration d’un calendrier marketing et de publications, création d’une charte de modération de communauté…
  • Evaluation des performances des stratégies adoptées, édition et mise à jour du journal de KPI
  • Révision des stratégies en fonction des résultats des évaluations
  • Création de contenus : application de la charte graphique de la marque, création de templates de publication ou modèles de publication, définition des hashtags pertinents, écriture de captions (légendes) pour les publications…
  • Gestion de budget publicitaire, segmentation publicitaire à travers les réseaux sociaux…
  • Recherche de partenariats auprès des influenceurs sur les réseaux sociaux, sur YouTube, etc.

À noter que l’expertise d’un social media manager ne peut pas être comparée à celle d’un community manager, car il s’agit d’un métier plus technique, et qui touche donc à un aspect plus délicat. Si cette partie n’est pas assurée par une main professionnelle, la partie opérationnelle risque de ne pas avoir l’impact escompté.

Quelles missions confier au community manager ?

Quelles missions confier au community manager ?/ alt attribute :  Attention à ne pas faire l’amalgame entre le travail de community manager et le webmarketeur. Dans le cas où vous songez à travailler avec un community manager, sachez que vous pouvez en tirer des avantages énormes pour optimiser votre retour sur investissement en marketing digital. Ci-après les missions que vous pouvez confier au community manager :
  • Diffusion de contenus : la publication des contenus (visuels et textes) sur les différentes plateformes de réseaux sociaux, l’information sur les produits et services aux internautes intéressés…
  • Favorisation de l'interaction avec la communauté : réponse aux commentaires et aux messages privés
  • Modération de commentaires : application de la charte de modération de communauté, suppression des commentaires et publications non conformes sur les pages de réseaux sociaux
  • Amélioration de l'image de marque sur les réseaux sociaux : interaction avec les internautes et les autres professionnels
  • Gestion d'une mauvaise réputation : rebondissement face aux buzz négatifs
  • Lancement des animations diverses
  • Lancement d'une stratégie d'acquisition de followers ou growth hacking

Attention à ne pas faire l’amalgame entre le travail de community manager et le webmarketeur. Un webmarketeur a pour vocation les domaines suivants : la newsletter, l’e-mailing, la création de contenus (rédaction web, copywriting), la gestion et la modération de site web…de même, les attributions d’un community manager ne font pas de lui un infographiste ou un monteur vidéo. De simples retouches photo sur des éditeurs basiques en ligne peuvent lui être confiées, mais pas la création de visuels pro sur Photoshop / Illustrator ou encore le montage d’une vidéo sur Premier Pro / After Effect… Il faut garder à l’esprit que ces domaines relèvent d’une expertise spécifique qui outrepassent généralement les compétences d’un community manager.


Et voilà ! Les métiers de social media manager et de community manager n’ont plus de secrets pour vous. Vous pouvez désormais faire la différence entre ces deux vocations et faire le lien entre eux quand cela est nécessaire. Vous avez un projet webmarketing en gestation ? Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour bien choisir le profil qui vous convient : un social media manager ou un community manager.