fbpix

A la recherche d’un télétravailleur ? Pesez le pour et le contre !

Travailler à distance est devenu une option pour de nombreux travailleurs. Las de la routine du métro-boulot-dodo, ayant envie d’avoir plus de temps pour soi, voyant les facilités qu’offre la technologie dans la réalisation des différentes tâches à faire, et cela même sans sortir de chez soi, beaucoup de travailleurs font le choix de se spécialiser dans le télétravail, en France, mais aussi ailleurs. Recruter un télétravailleur est une option très avantageuse, mais elle présente aussi des inconvénients. Si vous souhaitez recruter un télétravailleur, avant tout, pesez le pour et le contre !

Les avantages de recruter des télétravailleurs

« Je suis à la recherche d’un travailleur à distance pour ma petite entreprise basée en France ! », « Je viens de recruter une assistante virtuelle pour mes tâches administratives »

Ces propos se font souvent entendre dans des meetings entre recruteurs, des demandes faites par des entreprises à des agences de recrutement ou de placement.

En effet, le télétravail est une pratique de plus en plus courante. Bénéfique à la fois pour le télétravailleur et pour l’entreprise, le télétravail présente de nombreux avantages.

1 - Gagner en temps et en productivité

Pour l’entreprise tout comme le télétravailleur, le télétravail permet de gagner du temps. Pour le télétravailleur, celui-ci n’a pas à compter le trajet domicile-travail pour réaliser ses tâches quotidiennes au sein d’une entreprise. Il peut travailler de chez lui ou de n’importe quel lieu de son choix, tant que son environnement est propice au travail. Pour les deux parties, ce gain de temps permet de gagner en productivité.

« J'ai constaté que je finissais toujours par travailler plus (beaucoup plus que mon temps de déplacement!) lorsque je travaillais à domicile à plein temps » , a rapporté une télétravailleuse anglophone sur LinkedIn(1).

Pour de nombreuses sociétés, l’objectif d’employer des travailleurs à distance est de supprimer le trajet domicile-travail, de réduire l’utilisation des bureaux ainsi que de laisser plus de flexibilité à leur personnel(2).

2 - Dépenser moins

Comme le télétravail supprime la présence physique, les travailleurs virtuels peuvent être délocalisés. De plus en plus de sociétés font appel à des télétravailleurs dans des pays à bas coût pour réaliser différentes missions. Par exemple, en France, des entreprises recrutent des télétravailleurs en Afrique francophone.

C’est le cas chez VotreAssistantVirtuel, qui vous propose des assistantes virtuelles de Madagascar, pays francophone africain. En effet, les coûts de la main d’œuvre à Madagascar sont beaucoup moins élevés que dans les autres pays francophones : France, Belgique, Suisse… (3) et vous avez la possibilité de commencer et d’arrêter quand vous voulez.

3 - Donner une meilleure image de l’entreprise

Selon l’étude Malakoff Médéric(4), le travail à distance permettrait à 68% des entreprises d’obtenir une meilleure image. Effectivement, le télétravail devient un atout de taille pour les partenaires et les clients, car celui-ci sous-entend une relation de confiance entre l’entreprise et l’employé. Celui-ci manifeste la liberté qu’accorde l’entreprise à ses employés, mais aussi l’évolution technologique de l’entreprise.

D’autre part, il permet d’attirer des talents qui n’habitent pas forcément dans la zone où l’entreprise est localisée, d’où l’emploi de télétravailleurs dans d’autres pays du monde, comme nous l’avons mentionné plus haut

4 - Convenir d’horaires de travail plus flexibles

Pour l’entreprise, quand il recrute un travailleur à distance, il décide des horaires de travail, comme avec les travailleurs au bureau, mais en proposant des horaires plus flexibles. La plupart du temps, il s’agit de convenir des horaires de travail avec l’employé

Chez VotreAssistantVirtuel, par exemple, les employeurs fixent leurs heures de travail dès le début du contrat. Un assistant francophone peut travailler par exemple deux heures par jour, de 8 heures à 10 heures du matin (heure de France). Ces horaires de travail deviennent alors les horaires « normales » pour le télétravailleur, et il peut s’organiser en fonction de cela.

Toutefois, en fonction des tâches à réaliser, l’employeur peut décider de changer ces horaires.

Les inconvénients du travail à distance

Comme tout travail, l’univers du travail à distance n’est pas toujours rose (bien que l’on aimerait que ce soit le cas). Celui-ci présente des inconvénients, pour l’employeur tout comme pour l’employé. Des inconvénients moins importants que les avantages, mais qui affectent parfois le système du télétravail dans lequel les deux parties évoluent.

1 - Moins de contact « physique »

Pour le télétravailleur, il n’est pas toujours évident de travailler devant un ordinateur et de parler dans un casque 5 à 6 jours sur 7, en retrait de l’atmosphère ambiante ou encore de l’environnement dans lequel il se trouve.

Travaillant surtout dans une sphère virtuelle, un télétravailleur n’a pas de contact physique avec ses collaborateurs.

Pour de nombreux travailleurs, cela amène à sentir une certaine solitude. Pour certaines personnes, cette solitude peut d’ailleurs devenir une véritable habitude, si bien qu’elles n’arrivent plus à tisser des liens avec les autres personnes « dans la vie réelle ».

Face à cela, des entreprises ont trouvé des solutions. C’est le cas pour une entreprise de technologie américaine qui a trouvé un moyen d’implanter partiellement la relation humaine dans le travail à distance.

« Beaucoup de personnes qui rejoignent l’équipe […] travaillent à distance pour la première fois, et nous avons jugé extrêmement important d’aider nos nouveaux coéquipiers à comprendre que la relation humaine fait partie intégrante de notre culture de travail à distance.

Dès le départ, toutes les nouvelles recrues sont jumelées à un coéquipier différent chaque semaine pour ce que nous appelons des «appels à deux». C’est une chance de faire connaissance avec une nouvelle personne (souvent avec une personne avec laquelle ils ne travaillent pas directement) et de permettre à chaque personne de partager plus d’informations sur elle-même, ses objectifs et ses méthodes de travail pour sa croissance personnelle », a témoigné un recruteur.

2 - Obligation de connexion

Il est évident que le télétravail demande à être connecté durant les heures de travail. Cela semble simple et amusant au début, mais au bout d’un moment, cette obligation à être connecté devient pesante

D’autre part, en cas de problèmes de connexion ou de matériels technologiques déficients, la réalisation des travaux à distance peut vite tourner au cauchemar. Le cœur du télétravail repose en effet sur la connexion et la technologie.

3 - Autodiscipline

Le télétravail n’est pas fait pour tout le monde. Les employeurs demandent aux télétravailleurs une certaine souplesse, une flexibilité, et exigent de la productivité et des résultats. Cependant, comme ces derniers sont en ligne, ils ne sont pas là en permanence pour diriger l’employé et le corriger dans ses moindres faits et gestes.

L’employé dispose donc d’une certaine liberté, mais doit aussi être conscient que la réalisation des tâches requière une certaine autodiscipline et beaucoup d’organisation.

Un télétravailleur doit être responsable, rigoureux et professionnel.

(1) - https://www.linkedin.com/feed/news/remote-workers-are-lonely-5010202/
(2) - https://www.latribune.fr/economie/france/le-secteur-prive-plebiscite-le-teletravail-en-2018-808129.html
(3) - https://www.votreassistantvirtuel.com/blog/faire-appel-a-une-assistante-virtuelle
(4) - https://malakoffmederic-humanis.com/