5 astuces pour maitriser votre e-réputation

Depuis l’avènement des réseaux sociaux et la place importante que ces derniers ont pris dans l’e-commerce et le marketing digital depuis les années 2000, un nouveau terme est né : l’e-réputation. Elément-clé devenu incontournable pour développer son business sur Internet, et même sur le marché traditionnel, l’e-réputation doit être gérée à part, et constitue une tâche indispensable mais pourtant chronophage pour les entreprises.

Chez votreassistantvirtuel, grâce aux assistants virtuels, la maitrise de votre e-réputation devient un jeu d’enfant. Voici 5 astuces que nous proposons pour maitriser votre e-réputation.

L’e-réputation, c’est quoi ?

Avant de maitriser son e-réputation, il faut d’abord savoir ce que c’est, d’où ça vient, comment ça se construit.

Par définition, l’e-réputation est l’image véhiculée et /ou subie par une entreprise/marque/produit/service/individu sur Internet et autres supports numériques.

C’est le résultat des contenus produits et diffusés par l’entreprise sur le support digital utilisé, mais également le résultat des contenus produits par les internautes sur le même support digital (blog, réseaux sociaux, forums, etc.)

En général, une e-réputation se construit entre trois à six mois, sur les supports digitaux. En fonction du domaine de prédilection, des supports digitaux utilisés et de votre cible, ce délai peut varier (moins de trois mois pour certaines entreprises et plus de six mois pour d’autres).

Pour construire une e-réputation rapidement, il est important d’avoir une stratégie de communication digitale efficace. Souvent, la présence d’un Community manager permanent pour mesurer l’évolution de l’e-réputation est vivement conseillée. Parfois, un Traffic manager et un Analyste Marketing sont également requis.

5 astuces pour maitriser son e-réputation

Par défaut, toute e-réputation est considérée comme bonne. Au début du lancement d’une entreprise/marque/produit/service/individu, il n’y a pas de mauvaise e-réputation qui puisse exister. Juste zéro e-réputation à transformer en bonne e-réputation.

Au bout d’un certain délai mentionné plus haut, cette e-réputation est construite. Ce n’est d’ailleurs pas la construction qui est la plus dure, mais la maitrise.

Il faut en effet savoir que vous n’avez pas toujours la maitrise de votre e-réputation à 100%.

Cette citation de Chris Anderson, conseiller américain connu dans le domaine du Marketing, illustre bien cela :

» Votre marque n’est pas ce que vous en dites, mais ce que Google en dit ! »
Chris Anderson~

Face à l’algorithme des moteurs de recherches et des réseaux sociaux, mais aussi face à ce que les internautes disent de vous, il faut donc prendre de l’avance pour maitriser votre e-réputation.

Voici quelques techniques à utiliser pour cela.

1- Faites une veille réputationnelle quotidienne

Afin de ne pas se faire surprendre par des avis clients négatifs, des articles de presses faisant de mauvaises critiques ou encore des bad buzz qui fusent sur les réseaux sociaux et qui risquent de détruire votre image en quelques secondes, il est conseillé de faire une veille réputationnelle au quotidien.

Faire une veille réputationnelle, c’est être à l’affût de tout ce que l’on dit de vous sur Internet.

Pour cela :
  • Observez votre référencement sur Google et sur les réseaux sociaux
  • Surveillez les partages, recommandations et commentaires que les gens font sur les réseaux sociaux
  • Suivez de près les avis clients, pings et recommandations sur votre site web
  • Suivez l’évolution des statistiques (pour les pages et blogs)
  • Regardez ce qu’on dit de vous dans la presse
  • Regardez ce que les Influenceurs disent de vous sur leur blog, site web et réseau social
  • Suivez le rythme d’augmentation des abonnés à votre blog ou site web
  • Utilisez des outils tels que Google Analytics

2- Faire une veille concurrentielle quotidienne

Comme on l’avait dit plus haut, l’e-réputation est définie par vous mais aussi par les internautes. Les concurrents font partie des internautes et contribuent eux aussi à définir votre image, sans que vous le vouliez. Face à cela, il est important de les suivre à la loupe.

  • Regardez leurs actions sur les réseaux sociaux, mais aussi sur le terrain
  • Suivez ce qui se dit d’eux dans la presse
  • Suivez ce qu’en disent les Influenceurs.

3- Adapter son contenu à l’évolution de sa cible et des actualités

On n’y pense toujours pas, mais une des astuces qui font que l’on maitrise notre e-réputation, c’est le fait qu’on sache adapter notre contenu à l’évolution de notre cible et des actualités. Ceci requière une certaine stratégie, et ne peut se faire qu’après avoir appliqué les deux astuces précédentes, car l’évolution de la cible dépend beaucoup de la réputation et la concurrence.

A partir du moment où il y a transformation dans la structure de la cible, il y a également transformation dans le contenu. Par exemple, si notre cible initiale sur une page Facebook a été des jeunes francophones, mais qu’au fur et à mesure, de par les statistiques, votre Community manager remarque que de plus en plus de personnes âgées s’intéressent à votre contenu, il faudra essayer d’intégrer cette nouvelle cible dans la stratégie de communication.

En ce qui concerne les actualités, ceux-ci demeurent toujours un élément essentiel pour attirer des followers et générer du trafic, donc, de renforcer et d’améliorer l’e-réputation. Parfois, même si notre entreprise n’a rien à voir avec le football, on repartage des actualités du football sur notre page Facebook lors de la Coupe du monde. Cela montre à notre communauté que nous ne sommes pas juste là pour l’argent, que nous la considérons et que nous sommes sensibles à tout ce qui leur touche. Ces partages d’actualités sont très faciles pour générer des reposts ou repartages et multiplier les atteintes et engagements sur les réseaux sociaux.

4- Rester authentique dans ses contenus

Gérer une e-réputation n’est pas de tout repos. En effet, même s’il est conseillé d’adapter son contenu à l’évolution de la cible et des actualités, cela ne signifie pas que nous devons changer notre identité. Tout support digital a une certaine cohérence et homogénéité, tant dans sa forme que dans son fond.

Il est important que le contenu reste authentique : mise en page, langue et registre utilisés, façon de s’exprimer, style de rédaction, smileys, hashtags…

Il ne faut pas perdre l’identité du contenu qui fait que vos abonnés vous suivent et restent fidèles à votre support digital. Gardez vos valeurs et votre originalité dans toute publication.

5- Soyez disponibles, serviables et courtois

La dernière astuce est d’être disponible, serviable et courtois sur les réseaux sociaux. « Mais je ne suis pas un commercial ! », diriez-vous. En fait, si ! En soi, vous pouvez ne pas l’être, mais votre support digital sur Internet si, car c’est la vitrine de votre entreprise. Il faut comprendre que ces vitrines digitales, comme cette expression la décrit, donne un aperçu de tout ce que votre client ou prospect peut voir dans votre magasin digital ou réel. Si votre client ou prospect voit que le personnel est désagréable, ou encore que personne n’est là pour recevoir, il ne va pas entrer dans le magasin.

Sur le digital, ces dernières illustrations se manifestent par :
  • La lenteur de la réponse aux messages privés (évaluée par le taux de réponse sur les pages Facebook, et affichée sur la page, indiquant à la personne la qualité de disponibilité en temps réel)
  • La façon de la page ou du compte de répondre aux commentaires
  • La façon de la page ou du compte de répondre aux messages privés.

Il ne faut pas oublier que la capture d’écran existe. Vous répondez mal une fois à un prospect, ou même juste à quelqu’un qui souhaite justement gâcher votre e-réputation et vous faire sortir de vos gonds, une seule capture d’écran partagée pourra gâcher toute votre belle image !

Donc, quand quelqu’un vous envoie des messages énervants ou font des commentaires déplacés, inspirez profondément et répondez avec gentillesse et courtoisie. Dans le cas échéant, faites appel à nos Assistantes virtuelles en Marketing et/ou en Community management.

Pour les recrutements d’assistants virtuels, vous pouvez faire appel à nos services à travers en nous contactant sur le site votreassistantvirtuel.com, ou en prenant contact avec Franck Janet, Directeur de VAV.

Ci-joint ses coordonnées :
www.VotreAssistantVirtuel.com
Skype: franckjanet
Paris: +33 9 70 46 70 59
franck@votreassistantvirtuel.com