Social selling – Une tâche que vous pouvez confier à un Assistant virtuel !

Avez-vous déjà entendu parler du social selling ? Cette pratique utilisée par les entreprises sur les réseaux sociaux pour avoir de nouveaux clients sans forcément avoir à faire de la publicité payante. Cela semble intéressant hein ? Ça l’est, en effet ! Malheureusement, c’est assez chronophage et demande un certain investissement en termes de temps, car la base est en effet d’être connecté. Pourtant, bien pratiqué, cette technique peut être très fructueuse. Et pourquoi ne pas faire appel à un Assistant virtuel pour le faire ?

Définition du « Social selling »

Le « Social selling » ou vente sociale en français est l’ensemble des processus de recherches, de collecte d’informations et de communication utilisés pour lancer, promouvoir et vendre un produit sur les réseaux sociaux. Il permet de détecter, d’accélérer et/ou de développer le business.
Les objectifs finaux sont :

  • 1- Générer des prospects pour l’entreprise
  • 2- Avoir plus de clients et multiplier les chiffres de vente.

Social media marketing

Il s’agit ainsi de combiner le Community management, le Personal branding et le travail de netlinking. C’est le travail que vous-même, ou votre Community manager, faites tous les jours, à travers les publications de posts sur vos réseaux sociaux, les partages, les invitations des amis à aimer des pages…

Cependant, le social selling va plus loin. Il s’agit en effet d’interagir avec des communautés potentielles, dans le but de les attirer vers le produit ou la marque. Parmi les actions à faire pour faire du social selling :

  • - aimer d’autres publications de pages concurrents (cela semble contradictoire mais cela génère en fait des leads),
  • - aimer des publications dans des groupes,
  • - commenter,
  • - suivre des gens en rapport avec le domaine,
  • - interagir avec des Influenceurs,
  • - féliciter pour créer une interaction avec des socionautes pertinents (acheteur potentiels ou influenceurs),
  • - répondre aux messages et aux sollicitations.

Vous l’aurez compris, le social selling est basé sur le BtoC. Il permet de prendre contact directement avec les consommateurs, au lieu d’avoir pour intermédiaire les commerciaux, agents ou autres responsables de services de vente.

Des social sellers pour développer votre entreprise

Dans le jargon du Marketing digital, on appelle les responsables du social selling des social sellers. Les social sellers, ce sont tout simplement les personnes qui sont chargées de faire votre vente sociale. Ils peuvent être des Assistants virtuels qui sont vos Community managers même, votre responsable commercial ou votre marketeur digital.

Pour faire plus simple, ce sont vos commerciaux virtuels

Avec le social selling, les social sellers sont plus engagés sur le réseau social qu’un simple commercial virtuel. En effet, tous les social sellers n’ont pas cette capacité à entreprendre une démarche de vente sociale, car celle-ci demande à mettre en avant le profil et le Personal branding même de l’individu. La question de la frontière entre perso / pro est une problématique importante.

Pour que l’entreprise et les social sellers se retrouvent sur la même longueur d’onde, il faut voir le social selling comme une méthode gagnant-gagnant : en étant actif sur les réseaux sociaux, les commerciaux gagnent en expertise et en crédibilité. Pour l’entreprise, le social selling permet de gagner en visibilité, en e-réputation, et il vous permet de gagner du temps car vous n’avez pas à être présent 24 heures sur 24 pour gérer vos réseaux sociaux.

Comment mesurer la performance du social selling ?

Comme toute action de Marketing digital, celle des techniques de « social selling » doivent dériver à des résultats quantifiables.

L’apport du social selling n’est pas garanti. Toutefois, il existe un agrégat de plusieurs statistiques qui vous permettra de suivre et de piloter votre stratégie. Voici quelques données intéressantes à suivre :

  • - Gain d’audience sur votre site et / ou blog
  • - Abonnement à votre newsletter
  • - Trafic sur des pages produit / service spécifiques
  • - Augmentation des followers, des relations LinkedIn
  • - Nombre de téléchargements d’un livre blanc
  • - Nombre de prises de contact, de likes, de commentaires, etc.

Il faut savoir que depuis 2013, le réseau social LinkedIn a fait du social selling son nouveau business model.

Voici quelques chiffres récents sur les performances du social selling sur Linkedin, issus du magazine Forbes et collectés sur blog.marketing-management.io:

  • - 90% des meilleurs vendeurs dans une entreprise utilisent le social selling,
  • - 78% des entreprises utilisant ces outils surpassent leurs concurrents.

Selon toujours le blog, 64% des équipes de vente qui utilisent le social selling atteignent leurs quotas.


En conclusion, le social selling vous permet de gagner en visibilité, en e-réputation, et de générer des leads et des clients. Toutefois, il faut savoir se vendre sur les réseaux sociaux pour pouvoir obtenir des résultats positifs.

Si vous désirez recevoir un coup de main en social selling, nous vous proposons les services de nos Assistants virtuels. Pour plus d’informations, contactez-nous sur www.votreassistantvirtuel.com ou contactez Franck Janet, Directeur de VAV.

Ci-joint ses coordonnées :
Skype: franckjanet
Paris: +33 9 70 46 70 59
franck@votreassistantvirtuel.com
www.VotreAssistantVirtuel.com