Comment vivre de son blog

L’idée de créer un site pour vivre de son blog séduit un grand nombre de personnes, au cours de cette décennie. Avec le succès de plateformes de multimédia comme YouTube ou Instagram, le blogging a perdu de sa popularité depuis quelques années, cependant, il reste une source de revenus tout à fait rentable.

Comment faire pour rentabiliser cette activité et vivre de son blog ? Comment contourner les risques de ce business et gagner de l’argent en ligne grâce à cela ? Les réponses dans cet article.

vivre de son blog : comment trouver une idée rentable

Trouver une idée rentable

Avant toute chose, il faut trouver le thème que vous allez traiter dans votre blog. Cet élément va constituer le point ancrage de votre projet pour constituer un business rentable sur internet. En effet, votre thème doit non seulement vous plaire, mais de plus, il doit présenter un bon potentiel de rentabilité pour que votre projet devienne un succès.

 

Choisir une niche

vivre de son blog : choisir une niche Trouver la bonne thématique pour votre blog consiste en la tâche la plus impressionnante de toutes, puisqu’il s’agit de l’axe autour duquel tous les autres éléments vont graviter pour former un système rentable. Pour cela, voici quelques pistes que vous devez suivre pour isoler la meilleure option :
  • Quels sont vos passe-temps favoris ? Cela peut être le jardinage, la guitare, ma lecture…
  • Identifiez des disciplines que vous avez toujours eu envie de découvrir ou apprendre : l’équitation, la programmation, le surf…
  • Trouvez des événements auxquels vous avez participé et où vous avez éprouvé du plaisir, comme un mariage, un enterrement de vie de garçon, un bal de promotion…
  • Vous pouvez également commencer par définir le public que vous souhaitez cibler, afin de dégager et analyser leurs centres d’intérêt selon leur profil. Par exemple : les femmes entrepreneurs, les jeunes sportifs, les parents.
  • Observez les personnes qui vous entourent et identifiez les problèmes, les besoins les plus récurrents, afin de présenter le sujet de votre blog comme une solution.

Évaluer le potentiel de rentabilité

vivre de son blog : évaluer le potentiel de rentabilité

Maintenant que vous avez trouvé quelques idées pour créer votre blog, vous pouvez commencer à les évaluer selon leur potentiel économique. En effet, choisir un thème qui vous tient à cœur est merveilleux, mais il est important qu’il puisse apporter suffisamment de trafic pour permettre au blogueur de vivre de son blog.

Ainsi, vous devez :
  • Savoir avant toute chose si votre idée répond à un besoin réel au moment du lancement
  • Examiner votre concurrence et son audience
  • Creuser dans les forums de discussion pour savoir combien votre thème intéresse les internautes
  • Étudier les ouvrages littéraires et artistiques célèbres publiés dans votre domaine
  • Recenser les produits en relation avec votre niche sur le marché
  • Prêter une attention particulière aux publicités circulant sur internet traitant de la thématique de votre blog

Si vous vous sentez débordé(e), pensez à déléguer les tâches les plus ardues, répétitives et chronophages à une assistante virtuelle. Cela va vous permettre d’inclure dans votre agenda quelques moments de répit, mais de plus, vous allez pouvoir vous concentrer sur l’aspect administratif de votre entreprise ou participer à une formation pour accroitre vos capacités en blogging.

Une aide à distance peut réaliser pour vous :
  • Les recherches concernant la concurrence
  • La constitution des bases de données nécessaires au démarrage de votre projet
  • La veille concurrentielle et marketing pour votre entreprise

Les risques

vivre de son blog : quels sont les risques ? A quoi s’attendre ?

Lorsqu’il est question de viser le succès, il faut également considérer les risques du domaine de l’entrepreneuriat sur le web. En règle générale, un blog à vocation lucrative est considéré comme un business à part entière. De ce fait, il est soumis aux lois du business dans sa globalité. En tout cas, il faut prendre ces risques au sérieux pour être proactif dans la gestion du projet.

Bien qu’aucun chiffre officiel n’ait été publié, le taux d’échec des startups serait évalué à hauteur de 90%. C’est-à-dire que seulement 1 entreprise sur 10 réussit à franchir le cap des 5 ans. Voici les principales raisons de ces échecs :
  • Mauvais produits (ou mauvaise niche dans le cas d’un blog)
  • Marché saturé
  • Problème de financement
  • Mauvaise équipe
  • Manque de compétences/manque de formation

Étant donné les problèmes, arriver à constituer un bon business pour vivre de son blog n’est pas une mince affaire. Heureusement, il existe des solutions qui vont vous aider à les contourner de manière efficace. Pour cela, vous devez :
  • Vérifier autant de fois que nécessaire la pertinence de votre thème dans le contexte spatio-temporel dans lequel vous vous trouvez.
  • Faire preuve d’innovation et pivoter en cas de réserve de votre public cible ou si vous constatez que le marché devient saturé : si vous vouliez parler de cuisine en France et que vous constatez que les blogs de cuisine sont légion, vous pouvez dévier votre angle d’attaque et créer un blog de cuisine vegane en France.
  • Engager des assistants en ligne capable de vous épauler en tout point dans votre aventure. En confiant la recherche d’aide à distance à un professionnel, vous minimisez les risques présentés par la collaboration à distance tout en garantissant l’expertise de vos collaborateurs.
  • Prendre des cours ou acheter des formations en ligne pour monter en compétences

Notez bien que l’acquisition d’audience est un travail de longue haleine et que la fidélisation d’une clientèle l’est encore plus. Il s’agit d’une activité requérant de la régularité et du contenu expert pour que les prospects soient intéressés par les produits que vous vendez. Surtout si vous vous sentez submergé(e) par votre travail, n’hésitez pas à faire appel à une aide à distance pour mettre en place le blog.

Au fil des années, certains blogs rencontrent parfois une baisse du trafic. Il est important d’en connaitre les raisons, afin de trouver les bonnes manières pour les éviter. Cela peut être dû à plusieurs raisons, qui se manifestent de deux manières distinctes :

  • Si la baisse de trafic survient de manière « brusque », les raisons peuvent être les suivantes :
    • Problème technique : une panne de serveur qui a rendu votre site inaccessible pendant un certain temps. Si ce problème devient récurrent, il faut penser à changer d'hébergeur.
    • Problème d'actualité : des événements jugés urgents peuvent attirer l'attention des internautes sur leur fil d'actualité. Cela peut les pousser à se détourner de votre blog, surtout si vous traitez un thème plutôt détaché de ces événements.
    • Problème d'algorithme Google : en cas de détection de contenu dupliqué (les suites ou les concentrations de mots de même famille dans une phrase comptent pour du contenu dupliqué), Google pénalise votre site en le reléguant à la deuxième ou troisième page des résultats de recherches.
      Le même phénomène se produit si votre contenu n'est pas jugé pertinent. Par exemple, si votre niche traite des jouets pour chat, publier un article sur le toilettage de chien est pénalisé par Google.
      De plus, l’algorithme Google change assez souvent, alors il n’est pas impossible d’avoir raté la dernière mise à jour.
  • Si la baisse du trafic se manifeste progressivement, il est probable que cela soit dû à :
    • Une baisse de fréquence de publication
    • Un changement de forme dans les publications
    • Un manque de variation des sujets traités, ou tout simplement une baisse de l'intérêt de votre public concernant votre niche
    • Une stratégie SEO moins élaborée

Dans le cas où les problèmes sont de l’ordre du référencement naturel ou de la stratégie de contenu, vous pouvez faire appel à l’expertise d’un assistant en rédaction web ou un assistant en webmarketing pour vous conseiller et accompagner votre démarche de mise en application d’une stratégie.

Par ailleurs, il faut reconnaitre que le fait que le blog présente généralement du contenu écrit, sa popularité a connu une baisse considérable face aux autres formes de médias comme les vidéos YouTube ou les podcasts. Cela peut être expliqué par le fait que le public trouve plus pratique d’écouter le contenu plutôt que de lire. Pour sereinement vivre de son blog, il est important de pouvoir envisager de varier le contenu du site.

Mettre en œuvre le blog

vivre de son blog : comment le créer ?

Lorsque vous avez défini la niche et que vous avez évalué les principaux facteurs de risque pour un blog, vous pouvez commencer à le créer pour pouvoir mettre en œuvre votre objectif : vivre de votre blog.

Pour cela, la première étape est de trouver un hébergeur. Il existe des hébergeurs de site français qui sont performants et approuvés par vos précurseurs. Pour en citer quelques-uns, vous pouvez retrouver, par exemple, O2Switch, Infomaniak, LWS, Hostinger ou PlanetHoster.

Si vous choisissez une plateforme pour créer un blog autonome, vous pouvez choisir entre :
  • Les CMS autohébergés :
    • WordPress.org, cette option vous coûtera environ 6 euros par mois (nom de domaine et hébergement web compris)
    • Joomla.com, pour environ 4 euros par mois
    • Ghost.org, environ 28 euros par mois
  • Les plateformes de construction de site tout-en-un :
    • Wix, à partir de 12 euros par mois
    • Squarespace.com, à partir de 11 euros par mois
    • Weebly.com, à partir de 11 euros par mois

Maintenant que tout est en place, vous allez pouvoir créer du contenu et procéder aux tâches suivantes :
  • Rédaction d’articles
  • Mise en place de la stratégie de référencement naturel
  • Mise en place de la stratégie marketing
  • E-mail marketing
  • Webdesign
  • Création des produits : formations, livres blancs

Vous devez également créer une communauté autour de votre blog, pour cela, les tâches suivantes sont nécessaires :
  • Application d’une campagne mailing
  • Maintien de la qualité du contenu
  • Création des offres gratuites et exclusives
  • Affirmation la présence sur les réseaux sociaux et le web 2.0
  • Mise en place d’une organisation pour offrir des conseils personnalisés aux membres de votre audience qui en ont besoin

Pour l’exécution de toutes ces tâches, que ce soit pour mettre en place le blog ou pour créer et animer la communauté autour de votre blog, vous pouvez bénéficier de l’aide des assistants en ligne spécialisés dans ces domaines. Cela va vous aider à économiser du temps et optimiser le résultat pour que le contenu de votre offre soit de qualité professionnelle.

Monétiser le blog

comment monétiser son blog Il n’y a pas de chiffre concret sur le trafic ou la taille d’une liste d’emails pour gagner de l’argent à partir de votre blog parce que tout dépend de ce que vous vendez et comment vous le vendez. Une fois votre stratégie de blogging mise en place, voici comment vous pouvez monétiser votre blog :
  • Vendre vos propres produits : vous pouvez alors créer un programme de coaching, une formation, offrir un service, créer un accessoire original...
    • La création du produit : Tout comme la phase où vous deviez trouver une idée de niche, vous devez déterminer les besoins de votre marché pour créer le bon produit répondant à ces besoins. Vous passerez également par l'analyse des freins et la constitution d'une solution pour y remédier.
    • Vendre le produit : faites la publicité de votre produit sur votre blog et essayez de travailler sur la fidélité de votre audimat, leurs centres d'intérêt pour vendre efficacement votre produit. Testez-le d'abord à petite échelle, puis en fonction du retour de vos clients, vous pouvez améliorer votre produit et le déployer vers un public plus large.
    • Combien cela peut générer ? En général, un bon produit ayant bénéficié d’une campagne marketing solide peut générer un revenu passif jusqu’à 10.000 euros par mois. Mais pour pouvoir réellement vivre de son blog sans trop de stress, les produits doivent être mis en vente entre 90 et 500 euros l’unité ; et le meilleur produit pour cela est la formation.
  • Affiliation : vous placez des liens d’affiliation vers un site commercial pour recevoir une commission à chaque achat réalisé par le visiteur via ce lien. Plusieurs sites et marques proposent un programme d’affiliation, mais le plus connu est celui d’Amazon. Il existe également les marques comme Shein, Learnybox, ou encore Clickfunnel qui proposent un programme d’affiliation.
    • Combien gagne-t-on en affiliation ? En fonction du site partenaire, la commission varie selon le type de produit placé. A l’exemple d’Amazon, elle est comprise entre 0,2% et 10% du prix du produit.
    • Les avantages de l’affiliation :
      • Aucun produit à créer
      • Revenus passifs
      • Diversité des offres sur le marché
      • Aucune limitation géographique
      • Faible coût d'investissement
    • Weebly.com, à partir de 11 euros par mois
  • Publicité : vous pouvez insérer des liens ou bannières publicitaires sur votre blog. Contrairement à l’affiliation, le paiement est activé lorsque le lecteur clique sur la publicité. D’ailleurs, la mise en place des bannières de publicité est simplifiée. Par contre, la rémunération peut être moins bonne, selon le régisseur de publicité.
    Pour vous donner une idée du programme à choisir pour votre blog, voici les programmes de régie publicitaire les plus connus du moment :
    • Pour un site qui démarre, Google AdSense est conseillé
    • Avec un trafic de 10.000 pages lues mensuellement, Ezoic et Monumetric sont adaptés
    • Mediavine convient pour un blog comprenant 25.000 sessions par mois
    • Quand le site atteint 100.000 pages vues par mois, une demande sur AdThrive peut être déposée
  • Articles sponsorisés : le principe est d'héberger du contenu pour promouvoir un produit ou une marque sur votre blog. Pour cela, vous devez exiger que celui-ci ne dévie pas de la ligne éditoriale de votre blog pour ne pas perdre votre audience.
    Pour mettre en place ce programme, vous pouvez procéder à la mise en place de campagnes de netlinking en vous concentrant sur l'aspect SEO de votre site et votre article. D'ailleurs, une aide en ligne experte en SEO et en rédaction web peut s'avérer nécessaire.
  • Abonnement payant : lorsque le contenu gratuit de votre blog intéresse et engage votre audience de manière effective, vous pouvez penser à monétiser une partie de votre site avec du contenu à meilleure valeur ajoutée. Cela peut également être appliqué à vos produits si vous en vendez : vous proposez une option plus étoffée que le modèle basique pour la vendre plus cher.

Pour la réalisation de tout ce processus, vous avez sans doute besoin de l’aide d’une assistante virtuelle compétente. Faites appel à VAV pour dénicher le meilleur talent dont votre business en ligne a besoin. N’hésitez pas à contacter Monsieur Franck Janet, le Directeur de VAV, sur les coordonnées suivantes:

www.VotreAssistantVirtuel.com
Skype: franckjanet
Paris: +33 9 70 46 70 59
franck@votreassistantvirtuel.com